Archives mensuelles : septembre 2014

mayDes premiers expatriés forcés de l’île de Lewis en 1850 à l’île d’entrée ( seule île habitée de l’archipel Québécois de la madeleine au milieu du golfe du Saint-Laurent ) de nos jours; Peter MAY avec une qualité de narration toujours aussi irréprochable dans la même veine que l’île des chasseurs d’oiseaux, nous téléporte entre l’histoire de l’aïeul du détective Sime Mackenzie expulsé de Lewis et l’enquête en cours sur le meurtre d’un écossais.Mais un visage inconnu laissant une certitude de déjà-vu fait le lien sur plus de cent cinquante ans de l’histoire de ces colons écossais et force le détective à établir du même coup la généalogie de ce crime et sa propre origine.

pluieQuel joli titre pour ce livre de l’écrivain du Mozambique : dans ce récit poétique pour conjurer une sécheresse inquiétante, il nous livre des personnages dignes des plus beaux contes de la tradition orale africaine…
Un proverbe à méditer du grand-père : personnage de soubassement du roman.
Face au froid,fais avec le coeur l’inverse de ce que tu fais avec le corps: déshabille le.
Plus il sera nu, plus il trouvera le seul réconfort possible – un autre coeur.
 

Les Sandales d'Empédocle | Mentions légales | Conception par DynAgence.fr, élaboration de site internet a Besançon Réalisé par DynAgence.fr : création site internet à Besancon.