rencontre littéraire

sohie divry

Suite à un braquage de banque, un homme est jugé et emprisonné. Commence pour lui l’enfer du monde carcéral, privation de liberté, d’identité, de dignité. Sophie Divry nous immerge dans cet univers corps et âme, nous faisant ressentir la promiscuité, la souffrance d’être dépossédé de soi, de sa solitude. Et puis nous fait basculer dans un tout autre monde.
Un accident nucléaire a détruit la moitié de la population et notre personnage se retrouve dans la nature, à fuir et se cacher. Prisonnier-Robinson il doit faire l’épreuve de la solitude. Fantasme de visiter un monde vide de ses habitants, de pouvoir s’en attribuer les richesses matérielles en s’introduisant dans les supermarchés, les maisons vides mais très rapidement la solitude, et d’autant plus la solitude au sein de la nature, devient redoutable, exige de la discipline. Et en creux, ce roman pose la question de la nécessité de la relation aux autres comme construction de soi.
Sophie Divry a incontestablement l’art d’immerger son lecteur, de le happer avec un immense plaisir.

Les Sandales d'Empédocle | Mentions légales | Conception par DynAgence.fr, élaboration de site internet a Besançon Réalisé par DynAgence.fr : création site internet à Besancon.